Chimiothérapie : conseils pour préserver sa qualité de vie #MoiPatient #SpécialCancer

Effets secondaires de la chimiothérapie et conseils pendant la période de traitement.

Chimiothérapie : conseils pour préserver sa qualité de vie - #MoiPatient #Cancer
Chimiothérapie : conseils pour préserver sa qualité de vie – #MoiPatient #Cancer

Effets secondaires possibles de la chimiothérapie

Le type et l’intensité des effets secondaires pouvant être induits par la chimiothérapie varient selon les cas. S’ils peuvent être importants chez certains patients, d’autres sont relativement épargnés1. La chimiothérapie est conçue de façon à produire ses effets les plus puissants sur les cellules ayant une division rapide. C’est la raison pour laquelle, outre les cellules cancéreuses, elle peut aussi agresser principalement les cellules du tube digestif, les cellules de la muqueuse buccale, les cellules à l’origine des cheveux et des poils, les cellules de la reproduction et les cellules de la moelle osseuse qui fabriquent les cellules sanguines.

  • – Chute des cheveux : La détérioration des follicules pileux est à l’origine d’un des effets secondaires les plus connus et les plus redoutés par les patients : la chute des cheveux. Certains types de chimiothérapie rendent d’abord les cheveux plus fins, puis les font tomber1. L’effet est le même sur l’ensemble des poils, et même parfois des cils. Ne vous inquiétez pas : ce n’est pas définitif et vos cheveux repousseront une fois le traitement achevé. De nombreux patients, en particulier les femmes, portent une perruque ou un foulard pour se sentir plus à l’aise et pour dissimuler leur maladie.
  • – Troubles digestifs : Les nausées et vomissements font également partie des troubles souvent rapportés pendant la chimiothérapie1. Prévenez votre médecin si ces effets persistent, afin qu’il vous prescrive un médicament susceptible de vous soulager.
  • – Sécheresse ou inflammation de la muqueuse buccale : La muqueuse buccale est également une région souvent touchée. Vous risquez d’avoir la bouche sèche ou inflammée1. À ce titre, il est important de conserver une bonne hygiène dentaire et d’utiliser une brosse à dents souple1. Il existe aussi des produits spécifiques, comme les bains de bouche sans alcool, que vous pouvez utiliser pendant la chimiothérapie1. Votre dentiste peut vous aider à choisir le protocole et les produits les mieux adaptés dans votre cas. En outre, il est conseillé d’éviter les aliments trop épicés ou acides1.
  • – Infections : L’infection est un effet secondaire potentiellement grave de la chimiothérapie. Pendant le traitement, vous serez plus sensible aux infections car la chimiothérapie altère la production des globules blancs qui jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire1. Par conséquent, la prudence est de rigueur et vous devez avertir immédiatement votre médecin en cas de fièvre, de saignement ou de diarrhée1. Les soins dentaires sont à proscrire pendant une chimiothérapie car ils peuvent favoriser les infections1.

Pour en savoir plus sur les différents effets secondaires de la chimiothérapie, vous pouvez consulter le guide « Comprendre la chimiothérapie » édité par l’INCa1.

Vivre avec la chimiothérapie

Chaque patient vit différemment sa chimiothérapie et peut avoir des hauts et des bas à certains moments. Vous parviendrez peut-être à conserver vos habitudes pendant le traitement. Ou bien vous lutterez à chaque instant. Selon le cas, essayez de suivre votre propre voie et de trouver les moyens de vous sentir aussi bien que possible.

  • – Stratégies anti-fatigue (lire aussi Peut-on lutter contre la fatigue pendant un cancer ?: Vous risquez de ressentir de la fatigue pendant votre chimiothérapie. C’est tout à fait normal. Divers facteurs peuvent être en cause : les médicaments que vous prenez, le manque de sommeil ou l’incapacité à vous alimenter correctement. Cet état de fatigue peut être difficile à gérer, surtout si vous débordez d’énergie habituellement. Néanmoins, vous devez vraiment écouter votre corps. Faites quelques ajustements dans votre vie quotidienne afin de ne pas vous épuiser. Reposez-vous si nécessaire et limitez vos activités si cela vous semble judicieux. Si ressentir de la fatigue est courant, il n’est cependant pas normal d’être anéanti par la fatigue, sous prétexte d’être soigné pour un cancer. En cas de fatigue extrême, demandez l’avis de votre médecin. Diverses solutions peuvent être indiquées, comme la pratique régulière d’une activité physique : les études démontrent que cela peut contribuer à réduire cette sensation de fatigue. Consultez votre médecin pour déterminer le type de sport approprié dans votre cas (lire aussi Comment stimuler son appétit et rester en forme physiquement malgré le cancer ?)
  • – Maintien des liens sociaux : En outre, la chimiothérapie ne vous oblige nullement à mettre votre vie sociale entre parenthèses. Il vous faudra juste anticiper un peu plus : si vous souhaitez sortir le soir, essayez de vous reposer durant la journée. Vérifiez auprès de votre médecin si vous pouvez boire de l’alcool ou prévenez-le à l’approche d’un événement social important. Il pourra peut-être adapter légèrement votre traitement.
  • – Où trouver de l’aide ? Si vous souffrez de stress émotionnel, n’hésitez surtout pas à demander l’aide de professionnels. Vous pouvez aussi rejoindre un groupe de patients ou contacter une association (lire aussi Pourquoi rejoindre un groupe de soutien lorsque l’on est atteint d’un cancer ? ). Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Web de La Ligue contre le cancer pour en savoir plus et trouver des programmes d’aide près de chez vous.

 

Source

  1. Institut National Du Cancer (juin 2007) Comprendre la chimiothérapie, Collection guides patients.

 

Réalisé avec le soutien institutionnel d’Accuray

En savoir plus sur #MoiPatient Spécial Cancer

(Visited 166 times, 1 visits today)

Vidéos similaires