Les différents types d’immunothérapies contre le cancer #MoiPatient #SpécialCancer

Anticorps, inhibiteurs, vaccins.

Les différents types d'immunothérapies contre le cancer - #MoiPatient #Cancer
Les différents types d’immunothérapies contre le cancer – #MoiPatient #Cancer

Les immunothérapies sont conçues pour stimuler l’activation de nos « lymphocytes T cytotoxiques », qui détectent nos cellules malades que le système immunitaire doit combattre1. Très souvent, ces lymphocytes ne parviennent pas à déceler les cellules tumorales. Cela vient du fait que le cancer possède des mécanismes de « dissimulation » ou que les cellules cancéreuses présentent parfois de très grandes similitudes avec les cellules saines de l’organisme, d’où la non-détection de leur dangerosité2.

Aujourd’hui, seules quelques immunothérapies contre le cancer sont disponibles (lire aussi Qu’est-ce que l’immuno-oncologie ?). Néanmoins, la recherche est très active pour faire évoluer cette situation. Voici quelques-uns des principaux domaines de recherche en immuno-oncologie.

Anticorps monoclonaux

  • – Les anticorps circulent dans l’organisme et se lient aux « antigènes », c’est-à-dire aux protéines dont sont porteuses les cellules potentiellement dangereuses.
  • – Ainsi arrimés, les anticorps incitent le système immunitaire à déclencher une réaction contre l’antigène en question.
  • – Les anticorps monoclonaux sont produits en laboratoire et introduits dans l’organisme. Ils ciblent les antigènes détectés sur les cellules cancéreuses afin d’induire une réponse immunitaire3.

Inhibiteurs des points de contrôle immunitaires

  • – Les cellules tumorales possèdent souvent des mécanismes d’activation de certains « freins » qui empêchent une réponse immunitaire et leur permettent ainsi de se protéger.
  • – Les anticorps des inhibiteurs des points de contrôle immunitaires servent à relâcher ou à débloquer ces freins pour que le système immunitaire puisse identifier et combattre les cellules cancéreuses.

Vaccins contre le cancer

  • – Ce type d’immunothérapie diffère des vaccins classiques. Ici, le vaccin n’est pas utilisé à titre préventif : il a une visée thérapeutique, c’est-à-dire qu’il combat les cellules tumorales déjà présentes dans l’organisme4.
  • – Certains vaccins contre le cancer contiennent des cellules cancéreuses ou certains de leurs constituants. D’autres contiennent des anticorps destinés à se lier aux cellules cancéreuses dans l’organisme4.
  • – Ces stratégies de vaccination déclenchent une réponse immunitaire non seulement susceptible de favoriser la lutte contre les cellules cancéreuses existantes, mais aussi de prévenir un futur cancer grâce aux cellules mémoires du système immunitaire4.

Pour en savoir plus sur les différents types d’immunothérapie contre le cancer et leur mode d’action, rendez-vous sur le site http://www.immuno-oncologie.fr

Immuno-oncologie et radiothérapie

(Lire aussi « Qu’entend-on par « traitement par radiothérapie » ?», « Comment se déroule une séance de « radiothérapie conventionnelle » ?», « Quels sont les effets secondaires de la « radiothérapie » ?», « Comment préserver sa qualité de vie pendant un traitement par radiothérapie ?»,  « Qu’est-ce que la radiothérapie innovante de précision ?»)

La mise au point de thérapies ciblant le système immunitaire a permis d’accumuler des preuves attestant que l’administration d’une forte dose de rayonnement peut induire par nature une importante réponse immunitaire propice à un meilleur contrôle de la tumeur5.

En association avec les médicaments d’immunothérapie visant à renforcer la réponse immunitaire de notre organisme contre le cancer (grâce au blocage des « points de contrôle immunitaires » mis en jeu par les tumeurs, par exemple), la radiothérapie permet de contrôler la croissance de la tumeur irradiée, voire de réduire la charge tumorale et la récidive à distance du site tumoral d’origine chez certains patients, selon un phénomène appelé « effet abscopal ou effet à distance du site irradié »6. Actuellement, des dizaines d’essais cliniques sont en cours pour déterminer les effets conjugués de la radiothérapie et de l’immunothérapie. Malgré les nombreuses questions en suspens, les chercheurs du monde entier mènent avec enthousiasme cette « quête » visant à exploiter la capacité innée des patients à éliminer les cellules tumorales envahissantes7.

 

Sources

  1. Institut National Du Cancer (2016) Immunothérapie : mode d’action.
  2. American Cancer Society (2015) What is cancer immunotherapy?
  3. American Cancer Society (2015) Monoclonal antibodies to treat cancer.
  4. American Cancer Society (2015) Cancer vaccines.
  5. Demaria S, et al. The optimal partnership of radiation and immunotherapy: from preclinical studies to clinical translation. Radiat Res 2014; 182(2):170-81.
  6. Sharabi AB, et al. Radiation and checkpoint blockade immunotherapy: radiosensitisation and potential mechanisms of synergy. Lancet Oncol 2015; 16(13):e498-509.
  7. Vatner RE, et al. Combinations of immunotherapy and radiation in cancer therapy. Front Oncol 2014; 4:325.

 

Réalisé avec le soutien institutionnel d’Accuray

En savoir plus sur #MoiPatient Spécial Cancer

(Visited 229 times, 1 visits today)

Vidéos similaires