Partir en vacances malgré le cancer – #MoiPatient #SpécialCancer

Quelques conseils avant de vous jeter à l’eau.

Pour la plupart des gens, les vacances sont synonymes de détente et de distraction, de changement de décor et d’évasion, ou encore d’échappatoire aux problèmes du quotidien. Pour les personnes atteintes d’un cancer, elles représentent un bon moyen d’évacuer le stress de la maladie et de recharger les batteries. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils et précautions à prendre pour vos prochaines vacances.

vacances cancer

L’importance des vacances pour les patients atteints d’un cancer : des effets positifs sur le corps et l’esprit

Selon les résultats d’une étude menée par la psychologue Jessica de Bloom, les vacances ont un effet bénéfique sur le bien-être et la santé. [1] Durant cette période, chacun évacue tout le stress lié à la vie quotidienne et recharge ses batteries pour se préparer aux épreuves à venir. Certaines activités peuvent même améliorer l’état de santé. Ainsi, faire de l’exercice en pleine nature dynamise le système cardiovasculaire. [2] L’air pur et iodé de la mer soulage les maladies respiratoires et cutanées. [3] Quelques minutes au soleil suffisent à la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. [4] La nature (l’eau, les montagnes, le ciel) agit également de façon bénéfique sur l’esprit.

Détendez-vous. Laissez-vous aller. Laissez-vous transporter dans les méandres du monde. Il est si merveilleux, ne faites plus qu’un avec lui et il ne fera plus qu’un avec vous.

– Kurt Tucholsky

vacances cancer

À quel moment un patient atteint d’un cancer peut-il partir en vacances ?

Le stade du traitement et l’état de santé du patient sont des critères importants pour déterminer si un projet de vacances est envisageable. En règle générale, cancer et vacances ne sont pas incompatibles. Que ces dernières interviennent avant, pendant ou après le traitement, il est primordial de faire au préalable un point avec votre médecin, qui est le mieux placé pour évaluer votre état et vous informer sur les mesures qui s’imposent. Il peut également vous aider à trouver la destination idéale et vous donner des conseils sur les services de santé sur place. Ainsi, vous pourrez profiter de vos vacances en toute sérénité.

Il convient également de discuter avec votre médecin des mesures à prendre si vous êtes sous traitement, notamment en cas d’effets secondaires, et des éventuelles vaccinations à prévoir pour limiter les risques d’infection.

Peu importent l’argent dont nous disposons, la maison que nous avons, la voiture que nous conduisons. Au final, tout ce qui compte, ce sont les moments de joie. – (Inconnu)

Quels sont les moyens de transport à privilégier ?

Tout comme le choix de la destination, le moyen de transport doit être déterminé en fonction de l’état de santé du patient. Si votre traitement vous épuise, évitez les vols long-courriers. En outre, certains traitements affaiblissent le système immunitaire. Or dans les espaces clos et confinés, le risque de contracter les germes d’une maladie est plus important. La situation peut être différente à l’issue du traitement : si vous vous sentez bien, prendre l’avion ne devrait pas poser de problème. En cas d’intervention lourde uniquement (chirurgie abdominale, thoracique ou crânienne, par exemple), il est recommandé d’attendre au moins quatre semaines avant de prendre l’avion. Les patients atteints d’une tumeur au cerveau doivent également obtenir l’aval de leur médecin. [5]

Le risque de thrombose étant particulièrement élevé en cas de cancer, la fatigue du voyage peut entraîner des complications. Si votre médecin vous autorise à prendre l’avion, pensez à bouger régulièrement : c’est le meilleur moyen d’éviter la thrombose. Levez-vous de temps en temps et faites quelques pas dans l’allée. Déchaussez-vous pour pouvoir remuer les orteils lorsque vous êtes à votre place. Évitez de croiser les jambes et veillez à bien vous hydrater (en privilégiant l’eau). Vous pouvez également porter des chaussettes ou des bas de contention pour favoriser la circulation sanguine. [6]

Le jour du départ, prévoyez d’arriver suffisamment à l’avance à l’aéroport afin d’éviter le stress. Les aéroports et compagnies aériennes proposent parfois des services médicaux si vous avez besoin d’aide sur place ou si vous souhaitez obtenir des conseils préalables.

Si vous optez pour un trajet en voiture, pensez à étirer vos jambes ou portez des bas de contention pour prévenir le risque de thrombose lié à la position assise prolongée. Arrêtez-vous régulièrement pour faire un peu d’exercice au grand air et favoriser ainsi la circulation sanguine. En fonction de votre état physique ou mental et du traitement suivi, il peut être déconseillé de prendre le volant. Dans tous les cas, il convient de demander conseil à votre médecin.

En train, pensez à vous lever fréquemment et à bouger vos jambes et vos pieds pour limiter le risque de thrombose. Assurez-vous également de réserver votre billet en avance en cas d’affluence. N’oubliez pas que votre système immunitaire peut être considérablement affaibli par votre traitement.[7] Il convient donc d’observer à la lettre les règles d’hygiène de base, telles que se laver régulièrement les mains.

vacances cancer

Préparez vos médicaments

Outre les consultations médicales de rigueur, vous devez préparer la liste des médicaments à prendre durant vos vacances et prévoir les quantités suffisantes. Rangez-les avec leur notice dans votre bagage à main. En cas de trajet en avion, vous devez vous assurer que vos médicaments peuvent être pris durant le vol et vous munir de votre ordonnance. Si la situation l’impose, votre médecin peut vous fournir l’autorisation nécessaire. Votre mutuelle vous communiquera également des informations sur votre couverture et sur le coût des soins à l’étranger. Pour les cas d’urgence, emportez un document sur lequel figurent le diagnostic de votre cancer, le traitement que vous suivez, ainsi que les coordonnées de votre médecin. N’oubliez pas votre attestation d’assurance.

Méfiez-vous du soleil

Vous devez faire preuve d’une grande prudence durant les vacances d’été, car votre peau est particulièrement sensible aux rayons UV durant et juste après une chimiothérapie ou une radiothérapie. Il convient donc de vous protéger des fortes chaleurs et du soleil. Évitez les randonnées à la mi-journée et utilisez une crème solaire à fort indice de protection. Protégez-vous la tête et restez à l’ombre.

La chose essentielle à ne jamais oublier : profitez de vos vacances ! Elles doivent être synonymes de bien-être. Ne forcez surtout pas et évitez toute situation pouvant générer du stress.

Afin de ne rien oublier avant de partir en vacances, voici une liste récapitulative à suivre point par point. Attention au départ !

Avant le voyage

  • – Faire le point avec votre médecin
  • – Faire les vaccins nécessaires, si besoin
  • – Se renseigner sur les médicaments, les traitements et les services de santé à l’étranger
  • – Se renseigner auprès de votre mutuelle ou votre assurance sur votre couverture à l’étranger
  • – Contacter le service médical de la compagnie aérienne en cas de besoin

 

Au moment de faire vos bagages

  • – Mettre vos médicaments (en quantités suffisantes), avec leur notice et votre ordonnance, dans votre BAGAGE À MAIN
  • – Prévoir un document sur lequel figurent votre diagnostic, le traitement que vous suivez et les coordonnées de votre médecin
  • – Ne pas oublier votre attestation d’assurance
  • – Prévoir des crèmes solaires haute protection

 

Passez de bonnes vacances et prenez du bon temps !

 

Les articles suivants sont susceptibles de vous intéresser :

« Prendre la mesure de l’aspect psychologique du cancer »

https://moi-patient.fr/prendre-mesure-de-laspect-psychologique-cancer-moipatient-specialcancer/

« Pourquoi rejoindre un groupe de soutien lorsque l’on est atteint d’un cancer ? »

https://moi-patient.fr/rejoindre-groupe-de-soutien-lorsque-lon-atteint-dun-cancer-moipatient-specialcancer/

« Cancer : les incroyables bienfaits thérapeutiques de l’activité physique »

https://moi-patient.fr/cancer-incroyables-bienfaits-therapeutiques-de-lactivite-physique-moipatient-specialcancer/

[1]de Bloom J, et al.Effects of short vacations, vacation activities and experiences on employee health and well-being. Stress Health 2012; 28(4):305-18. Dernière consultation le 4 avril 2019

[2]https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-bien-etre-sante-nature-1491/page/2/  Dernière consultation le 4 avril 2019

[3]https://www.lemagfemmes.com/Sante/Les-bienfaits-de-la-mer.html Dernière consultation le 4 avril 2019

[4]https://www.franceculture.fr/sciences/luminotherapie-pourquoi-votre-cerveau-est-addict-la-lumiere Dernière consultation le 3 avril 2019

[5]https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/tumeurs-et-metastases-cerebrales-chez-l-adulte-021078012111.pdf Dernière consultation le 3 avril 2019

[6]http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/jambes_lourdes/sa_7343_thrombose_avion_confirmation.htm Dernière consultation le 3 avril 2019

[7]https://www.topsante.com/medecine/cancers/cancer-du-sein/apres-une-chimiotherapie-le-systeme-immunitaire-met-9-mois-a-se-remettre-609264Dernière consultation le 3 avril 2019

(Visited 44 times, 1 visits today)

Vidéos similaires