Qu’entend-on par « traitement par radiothérapie » ? #MoiPatient #SpécialCancer

Les rayons contre le cancer 

Les rayons contre le cancer - #MoiPatient #Cancer
Les rayons contre le cancer – #MoiPatient #Cancer

Lorsque leur médecin parle de « rayons » ou d’« irradiation », la plupart des patients sont d’abord envahis par la peur. Pas étonnant puisque ces termes évoquent la radioactivité, l’énergie nucléaire et même la crainte des rayons. Vous vous demandez évidemment quels peuvent être les bénéfices offerts par la radiothérapie, dans la mesure où tout ce qui touche aux rayons semble dangereux pour l’organisme. Ces réflexions et ces craintes témoignent des nombreuses idées reçues qui circulent encore à propos de cette forme de thérapie pourtant très utile.

Des informations fiables sur la radiothérapie

Nous vous proposons dans cet article une explication du mode de fonctionnement des traitements par radiothérapie et leurs effets sur l’organisme, pour que vous puissiez avoir une image précise de ce qui vous attend lorsque votre médecin vous recommande d’opter pour cette forme de traitement.

Demandez conseil à votre médecin

N’oubliez pas que vous pouvez compter sur votre médecin si vous avez des questions sur la radiothérapie, en complément de vos lectures. Il est là pour vous parler des risques et des effets secondaires, et plus important encore, il comprend les peurs et les pensées qui vous assaillent pendant les sessions de traitement.

Fonctionnement de la radiothérapie : les rayons ciblent l’ADN de la tumeur

La radiothérapie peut être utilisée seule ou en association avec d’autres types de traitements : par exemple avant ou après une intervention chirurgicale (Lire aussi « Qu’apporte la chirurgie en cas de cancer ?», « Formes particulières de chirurgie : le cas du cancer du sein»,  « Chirurgie du cancer : étapes et conseils pour améliorer sa qualité de vie en post-opératoire») ou en parallèle d’une chimiothérapie (Lire aussi « Combattre les cellules cancéreuses à l’aide de la chimiothérapie», « Chimiothérapie : conseils pour préserver sa qualité de vie»)1. Au cours d’une séance de radiothérapie, les faisceaux de rayonnement délivrés à la tumeur de façon extrêmement précise sont capables de modifier la structure de l’ADN afin de bloquer la division cellulaire. Ainsi, la tumeur ne grossit plus ou est complètement détruite. Les rayons ont le même effet sur toutes les cellules, mais à la différence des cellules cancéreuses, les cellules saines ont la capacité de réparer les dommages structurels subis1. Les cellules tumorales détruites sont ensuite « digérées » par des macrophages (un type de globules blancs du système immunitaire).

Radiothérapie externe et curiethérapie : deux formes différentes de radiothérapie

Ces dernières années, les scientifiques et les médecins ont réussi à mettre au point des systèmes de radiothérapie plus pointus et plus sûrs. Forte d’une croissance supérieure à bien d’autres spécialités médicales, la radiothérapie se décline désormais sous de nombreuses formes pour mieux combattre le cancer :

  • – La radiothérapie externe : Pour la plupart des radiothérapies, les rayons sont délivrés depuis l’extérieur du corps1. Le dispositif d’émission des rayons est installé et réglé de façon à cibler la tumeur avec une très grande précision. Aujourd’hui, les dispositifs les plus utilisés en radiothérapie pour produire les faisceaux de rayonnement sont les accélérateurs linéaires de particules1. Ils produisent plusieurs sortes de faisceaux, en fonction du type de système :
    • – Radiothérapie stéréotaxique ou radiochirurgie : Les systèmes de radiothérapie stéréotaxique sont capables de faire converger les faisceaux de rayonnement vers la tumeur avec une précision extrême. Cela permet de délivrer des doses élevées de rayonnement tout en épargnant les tissus sains environnants en un nombre réduit de séances de traitement (lire aussi Qu’est-ce que la radiothérapie innovante de précision ?).
    • – Radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité : La radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) est une autre forme de radiothérapie utilisée dans le traitement des cancers et des tumeurs non cancéreuses, conçue pour épargner les tissus sains et pour limiter les effets secondaires. La RCMI permet également de cibler des tumeurs aux formes complexes. Pendant la séance de traitement, la forme des faisceaux est modulée à l’aide de lames en tungstène qui permettent de contrôler l’intensité de chaque faisceau de radiation (lire aussi Qu’est-ce que la radiothérapie innovante de précision ?).
    • – Radiothérapie guidée par l’image : En complément, la radiothérapie guidée par l’image (IGRT) est une méthode de radiothérapie qui intègre des techniques d’imagerie à chaque séance de traitement. Images détaillées à l’appui, l’IGRT garantit l’administration très précise des rayons à la zone de traitement. Certains systèmes associent aujourd’hui la RCMI et l’IGRT.
  • – La curiethérapie ou radiothérapie interne : La curiethérapie est une forme de radiothérapie qui utilise une source d’irradiation qui est placée à l’intérieur, et non à l’extérieur du corps. Les sources radioactives peuvent être implantées de différentes façons dans le corps1 :
    • – soit elles sont insérées dans un applicateur spécial qui est introduit dans une cavité naturelle du corps au contact de la lésion à traiter ;
    • – soit elles sont placées dans des aiguilles ou tubes plastiques implantés à l’intérieur même de la tumeur.

 

Source

  1. Institut National Du Cancer (juin 2007) Traitements et soins : La radiothérapie.

 

Réalisé avec le soutien institutionnel d’Accuray

En savoir plus sur #MoiPatient Spécial Cancer

(Visited 93 times, 1 visits today)

Vidéos similaires