Qu’est-ce que l’immuno-oncologie ? #MoiPatient #SpécialCancer

Lutter contre son cancer à l’aide de son système immunitaire

L’immuno-oncologie est un domaine en plein développement qui utilise le système immunitaire pour lutter contre le cancer.

Une approche nouvelle utilisant le système immunitaire

Les scientifiques de la communauté médicale cherchent sans cesse de nouvelles options thérapeutiques pour lutter plus efficacement contre le cancer afin d’offrir aux patients les meilleures chances de survie. Parmi les évolutions prometteuses figure l’immunothérapie, également appelée immuno-oncologie. Si vous pensez pouvoir en bénéficier, parlez-en à votre médecin et choisissez ensemble l’option thérapeutique la mieux adaptée à votre cas.

Mode d’action de l’immuno-oncologie

La plupart des traitements du cancer prennent pour cible directement les cellules cancéreuses : Les faisceaux de rayonnement irradient directement la tumeur (Lire aussi « Qu’entend-on par « traitement par radiothérapie » ? » , « Comment se déroule une séance de « radiothérapie conventionnelle » ? », « Quels sont les effets secondaires de la « radiothérapie » ? », « Comment préserver sa qualité de vie pendant un traitement par radiothérapie ? »,  « Qu’est-ce que la radiothérapie innovante de précision ? »), la chimiothérapie vise la capacité de division cellulaire tumorale des cellules cancéreuses qui est plus rapide que celle des cellules normales (Lire aussi « Combattre les cellules cancéreuses à l’aide de la chimiothérapie », « Chimiothérapie : conseils pour préserver sa qualité de vie ») et la chirurgie (Lire aussi « Qu’apporte la chirurgie en cas de cancer ? », « Formes particulières de chirurgie : le cas du cancer du sein », « Chirurgie du cancer : étapes et conseils pour améliorer sa qualité de vie en post-opératoire » ) permet d’enlever les tissus tumoraux. L’immunothérapie, quant à elle, n’attaque pas directement les cellules tumorales. Elle aide notre système immunitaire à les combattre et à les détruire1.

Pourquoi notre système immunitaire n’est-il pas suffisamment efficace contre le cancer ?

Le système immunitaire constitue la ligne de défense naturelle de notre organisme contre la maladie. Il combat les bactéries et d’autres agents pathogènes principalement venus de l’extérieur. Le système immunitaire ne lutte pas efficacement contre les cellules cancéreuses, car il ne parvient pas à déceler leur dangerosité. En effet, celles-ci ont la capacité de déjouer ses mécanismes de détection. Le problème n’est donc pas que notre système immunitaire est incapable de lutter contre les cellules cancéreuses, mais qu’il peine simplement à les trouver.

Comment l’immuno-oncologie aide-t-elle le système immunitaire ?

L’immunothérapie peut agir de différentes façons sur le système immunitaire. Elle peut l’aider à détecter les cellules tumorales, ou encore lui permettre de réagir avec plus de force. Ces traitements ont toutefois un point commun : ils sont conçus pour rétablir une réponse immunitaire efficace qui permet au système immunitaire de s’attaquer aux éléments anormaux ou étrangers à l’organisme.

État actuel de la recherche en immuno-oncologie

La mise au point de nouvelles immunothérapies visant à traiter les patients atteints d’un cancer se poursuit. Certains traitements contre le mélanome, le cancer du poumon et le cancer du rein sont déjà disponibles1. Pour l’heure, ce sont principalement les patients atteints de cancers avancés, pour qui les traitements conventionnels ont échoué, qui sont traités avec ce type de thérapie innovante. L’immuno-oncologie s’intéresse aussi à d’autres cancers comme ceux de la sphère ORL, certaines tumeurs du cerveau, certains cancers digestifs, le cancer de l’ovaire, ou, plus récemment, les tumeurs hématologiques.

Effets secondaires possibles de l’immuno-oncologie

L’immuno-oncologie n’en est qu’à ses débuts. Ce domaine scientifique laisse augurer des résultats prometteurs, mais s’accompagne encore de nombreux points d’interrogation. Avant qu’un médicament ne soit approuvé, sa sécurité d’emploi doit faire l’objet d’une multitude d’essais. Les effets indésirables de l’immuno-oncologie diffèrent de ceux généralement observés avec la chimiothérapie. Ils sont liés à l’activité du système immunitaire, plus élevée que la normale voire excessive, induisant alors une inflammation de divers organes du corps ou encore une réaction auto-immune contre les cellules saines de l’organisme1. Les effets indésirables les plus fréquemment observés sont des diarrhées, des éruptions cutanées, des démangeaisons (prurit), de la fatigue, des nausées et une diminution de l’appétit1.

 

Source

  1. Institut National Du Cancer (2016) Immunothérapie : mode d’action.

 

Réalisé avec le soutien institutionnel d’Accuray

En savoir plus sur #MoiPatient Spécial Cancer

(Visited 148 times, 1 visits today)

Vidéos similaires